Contributions

Construisons en Commun une Région Solidaire, Ecologique et Démocratique !

En PACA Entrons dans la bataille des Régionales avec toute notre originalité Communiste. La conférence régionale du Pcf Paca du 24 janvier est primordiale pour les militant-e-s communistes de la Région PACA. Les contenus et les candidatures doivent mobiliser l’ensemble des communistes, pour s’étendre aux amis et partenaires et d’être portés de manière unanime plus largement. Pour les élections Régionales 2021 en Paca, dotons-nous d’une orientation politique basée sur les décisions du 38ème Congrès du PCF.

En PACA Entrons dans la bataille des Régionales avec toute notre originalité Communiste. La conférence régionale du Pcf Paca du 24 janvier est primordiale pour les militant-e-s communistes de la Région PACA. Les contenus et les candidatures doivent mobiliser l’ensemble des communistes, pour s’étendre aux amis et partenaires et d’être portés de manière unanime plus largement. Pour les élections Régionales 2021 en Paca, dotons-nous d’une orientation politique basée sur les décisions du 38ème Congrès du PCF.

APPEL, Élections régionales de 2021 en Région PACA : Pour un rassemblement de la gauche sociale et écologiste avec les citoyen-ne-s

Les élections régionales du 20 Juin 2021, si elles sont maintenues, auront lieu dans un contexte marqué par la pandémie du Covid-19. Des millions d’êtres humains se questionne sur notre société capitaliste qui s’oppose à la valeur que nous mettons, nous communistes, dans la vie humaine, son épanouissement et son émancipation.

La loi Notre de 2015 (Nouvelle organisation territoriale de la République) est un concept ultra-libéral européen qui fusionne les régions, élargit leurs domaines de compétences, pour une mise en concurrence des territoires. Le gouvernement veut des régions, affranchies de l’État, éloignées de l’intervention des citoyens. Ce projet creusera les écarts entre régions. Les territoires seraient concurrentiels avec une concentration des moyens par les plus riches. Cette vision serait mortifère pour les services publics dans les territoires déjà fragilisés au détriment des coopérations et des solidarités entre régions et territoires. Au contraire, les régions peuvent être porteuses de politiques solidaires et d’un service public réaffirmé.

Propositions pour une Région solidaire, écologique et démocratique

Avec les élections régionales, départementales, portons l’exigence de collectivités outils de démocratisation et contre-pouvoir social et économique. Nos propositions s’appuient sur les luttes avec des objectifs de conquêtes sociales et démocratiques. Nous proposons une politique en PACA, contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique, promouvant les capacités humaines et l’émancipation dans toutes les sphères de la vie.

UNE REGION ACTION POUR UNE SÉCURITÉ DE L’EMPLOI, DE LA FORMATION ET POUR LA DÉMOCRATIE

Création d’une Conférence régionale permanente pour l’emploi, la formation et la transformation écologique des productions, avec la création d’un Fonds régional pour la Sécurisation de l’Emploi et de la Formation, avec des conférences permanentes pour l’emploi et la formation mettant en œuvre un plan de créations d’emplois et de formation avec des objectifs chiffrés par secteur. Mise en place de fonds régionaux avec des comités représentatifs permettant une maîtrise démocratique de l’utilisation des fonds publics et bancaires, un suivi et un contrôle effectif des aides publiques et du crédit, ainsi qu’un débat public sur les critères d’attribution des fonds et du crédit. Le droit à la formation qualifiante et choisie est au cœur de notre projet régional avec un service public régional de la formation. Le doublement du budget dédié à la formation professionnelle et l’apprentissage est nécessaire.

L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, LE LOGEMENT ET LES TRANSPORTS : ENJEUX D’EMPLOI ET DE FORMATION, D’ÉCOLOGIE ET DE JUSTICE SOCIALE

Aménagement du territoire :

Il fera l’objet d’une pratique démocratique permanente associant citoyenne-s, associations et élu-e-s locaux-ales. Le Conseil régional doit pouvoir être saisi sur toutes les questions jugées utiles par les habitant-e-s.

La région ne subira plus la loi du marché, la spéculation foncière et immobilière, en agissant sur : le rééquilibrage entre lieux de travail et de vie ; les transports en commun et modes de circulation douce ; sur le foncier.

Logement :

Exigeons l’application de la loi SRU et la rénovation massive de logements sur l’ensemble de PACA, avec d’ici 2027 des communes au minimum de 30 % de logements sociaux.

Proposons la création d’un service public national régionalisé du logement, de l’habitat et de la ville en quatre volets :

  • Un pôle public bancaire régional garantissant la ressource au financement du logement social et l’émancipation des marchés financiers.
  • Une agence foncière régionale, pour lutter contre la spéculation foncière et immobilière en constituant un domaine public foncier dédié à la construction de logements abordables.
  • Une sécurité sociale du logement, garantissant le droit au logement pour tous.
  • Des opérateurs publics de proximité, territorialisés à l’échelle des communes ou des Établissements Publics Territoriaux.

Mobilités :

Au cœur des enjeux écologiques, économiques et d’aménagement du territoire :

  • L’offre de transports avec un maillage du territoire par une efficience des transports en commun.
  • L’organisation des lieux de vie et de travail adaptée aux enjeux écologiques, social et sociétal.
  • Les zones délaissées bénéficieront de transports publics pour en finir avec la désertification et l’usage contraint de l’automobile.
  • La politique de transports en commun : lutter contre le démantèlement de la SNCF ; permettre aux EPIC de répondre directement aux appels d’offres d’exploitation de lignes, sans filialiser leur activité.
  • La gratuité des transports en commun urbain, interurbain, pour toutes et tous à l’horizon 2030.
  • Le transport multimodal ; le développement du fret fluvial et ferroviaire ; la généralisation de l’usage de l’hydrogène pour le transport routier.

SANTÉ, SOLIDARITÉ ET INSERTION DES JEUNES

La Région favorisera la création d’hôpitaux de proximité et refusera toute fermeture de lits. La Région développera les formations sanitaires et sociales. Des structures, comme les centres publics de santé, et l’installation de professionnels de santé seront créées, en lien avec l’Agence Régionale de Santé. Nous porterons l’exigence de la réimplantation en PACA de l’industrie pharmaceutique.

Pour l’action sociale, la Région mettra en œuvre des actions pérennes et ce tout au long de l’année.

La Région, première financière des logements pour les jeunes, étudiants, apprentis ou salariés, se donnera les moyens d’un plan de rénovation et de construction de logements, aux loyers modérés.

La Région développera le sport et la culture pour toutes et tous.

FAIRE DE PACA UN TERRITOIRE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE ET ENERGETIQUE

La Région utilisera la totalité de son budget alloué à l’environnement, et à son budget participatif écologique et solidaire. Tous les projets seront mis en œuvre au regard des exigences écologiques.

Le transport multimodal, combinant fret ferroviaire et fluvial, est un levier écologique à prioriser.

Nous ferons de PACA une zone hors CETA et MERCOSUR, en dénonçant les traités de libre-échange.

Localement, nous développerons les espaces verts urbains, préserverons les espaces naturels et forestiers, et lutterons contre l’artificialisation des sols, en s’opposant à la destruction de terres cultivables et à l’implantation de grands centres commerciaux.

La ressource en eau doit être préservée, avec une régie régionale publique de l’eau, premier pas vers une régie nationale, appuyée sur une tarification progressive et la mise en place de la gratuité des premiers m3.

La Région accompagnera la transition vers un modèle agricole durable en favorisant une agriculture non intensive et éco-responsable, et en permettant aux agriculteurs d’accéder à des réseaux coopératifs pour privilégier les circuits courts et mieux rémunérer leur travail.

LA CULTURE AU CŒUR DE NOTRE PROJET POUR UNE RÉGION ÉMANCIPATRICE

En lien avec les acteurs de la culture, nous mettrons en œuvre une politique culturelle digne de la région, liant soutien à la création, diversification des publics et développement des lieux culturels en particulier dans les quartiers populaires.

FINANCEMENTS

Pour donner aux régions les moyens financiers de répondre aux besoins des populations, nous proposons un plan d’urgence et des États généraux de la fiscalité locale. Nous mettrons fin au Partenariat Public-Privé (P.P.P.) favorable aux grands groupes du bâtiment et coûteux pour la collectivité. Concernant les transports, le versement mobilité payé par les entreprises peut être revalorisé de manière zonée et la TVA transport peut être diminuée. Les taux d’intérêts exorbitants pour les investissements publics utiles doivent être à taux zéro.

UNE CONSTRUCTION POLITIQUE A GAUCHE ET AVEC LES CITOYEN-NES

Le premier constat est que la gauche n’est plus représentée en PACA. Aucun rassemblement de sommet qui vise à être une alternative à la droite ne pourra être source d’engagements pour la majorité des habitant-e-s de PACA, s’il ne porte pas une politique solidaire et écologique avec des propositions construites avec le plus grand nombre.

Le deuxième constat est l’éloignement citoyen nourri des déceptions et renoncements, malgré l’importance des enjeux politiques sur la vie quotidienne. L’abstention a doublé en l’espace de 30 ans. La droite et l’extrême droite eux ne manqueront pas à l’appel

Le PCF peut aider à la mise en évidence populaire des enjeux pour la population, jouer un rôle décisif à ces élections, en sortant des logiques d’effacement et de compromis de sommet. Une victoire de la gauche et des écologistes se construira en PACA en mobilisant de larges parties de la population qui s’abstiendront à défaut de se reconnaître dans un projet répondant à leurs aspirations.

POUR AFFRONTER ET COMBATTRE L’EMPRISE DE LA FINANCE

BATTRE ESTROSI-MUSELIER-FALCO ET LEUR COMPARSE MARIANI !

POUR REPONDRE AUX ATTENTES CITOYENNES ET POPULAIRES

Réfutons la fausse idée que la solution ‘citoyenne’ serait la disparition des partis politiques.

Avoir des élus à n’importe quel prix est une orientation suicidaire en plus d’être anti-démocratique et politicienne. Elle appelle un effacement des contenus et des identités politiques. Une liste de personnalités pour les élections Régionales 2021 en Paca permettrait l’effacement politique des engagements pour un « mouvement ». C’est une déviation pernicieuse de la politique en opposition à une élaboration citoyenne dans et par les luttes agissantes !

Il est inconcevable de ne pas permettre aux électeurs dont les communistes pour les Régionales 2021 en Paca de voter pour des candidats porteurs d’une véritable alternative politique pour combattre le Capital et ses relais.

L’aboutissement aux régionales du 20 Juin 2021 d’une liste du « Tous Ensemble » sans parti politique, sans projet partagé, serait un désastre électoral confortant l’abandon de la Gauche et sonnerait le glas des propositions communistes portes par des élu-e-s communistes.

Il est fort probable que la réponse populaire, aux élections Régionales de juin 2021, sanctionne une telle opération politicienne, par une abstention laissant les mains libres à la Droite et l’extrême-droite !

Rencontrons les salariés sur leur lieu de travail, les associations, les habitants, afin de discuter des projets et les construire par leurs contributions, en les associant à des débats publics thématiques pour porter de façon offensive et transparente nos propositions pour la région et en confrontation avec les autres forces politiques.

C’est là que réside notre force dans le rassemblement de gauche : mobiliser très largement les habitant-e-s autour d’un projet que nous aurons construit avec eux-mêmes à partir de leurs attentes sociales et écologiques.

Premiers Signataires :

Michel PIIRROTINA Marseille 9e

Paul HUTTL, Toulon-Arsenal

Stephen CHALK, Riez, Alpes de Haute Provence

Pierre DASPRE, Cogolin

William MATHEVET, Brignoles

Alain DALLEST, Roquefort 13830

Pierre IVORRA, Hyeres, 83400

Sandrine MACIGNO, La valette du Var

Philippe COGORDAN, La Seyne/mer

Marie Simone IVORRA, Hyeres

Claude BOUY, La Valette du Var

Philippe HIMBER, Toulon

Celine IVALDI, LaSeyne/mer

René FREDON, Toulon

Gilles PIAZZOLI , Draguignan

3 comments on “Construisons en Commun une Région Solidaire, Ecologique et Démocratique !

  1. DECRIAUD JANINE

    Comme j’aurais aimé que l’on procède comme cela en Ile de France !
    Alors que notre direction nationale, à travers la déclaration du CN du 12 décembre invitait à travailler en s’adressant à tous, citoyens et formations politiques, dans la confrontation des propositions, certaines directions fédérales nous imposent un rassemblement immédiat derrière LFI !!! vote le 28 janvier ! précipitation anormale et contradictoire avec nos décisions de Congrès.
    Décidément, ça ne passe pas

    • Joaquim Ferreira Da Silva

      Comme je l’écrivais à ma camarade Gisèle Cailloux, c’est avec ce genre de tromperie que j’ai quitté le PCF en 2018. Depuis l’envie me mordille de reprendre ma carte, mais avec cette nouvelle trahison il n’en est pas question.
      Et je ne voterai pas pour une liste conduite par LFI aux Régionales en IdF.

  2. Joaquim: Lutter ou subir? Lutter avec nos moyens sans renoncer ! Rigueur et tenacite d’abord!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :