Derniers Articles

port
Conseil National Présidentielle 2022

Conférence Nationale 2021 – Intervention de Jean-Marc Durand – secrétaire de la Fédération de la Drôme

Faire barrage dans ce contexte à l’extrême droite, éviter un duo Macron/Le Pen exige de construire le plus sûr chemin pour combattre les politiques dont ils sont porteurs, ce qui suppose de se donner les meilleurs moyens. Bâtir une candidature communiste qui prenne toute sa place dans le temps fort politique que représente l’élection présidentielle en est un élément déterminant

Conseil National Non classé Présidentielle 2022

Conférence Nationale 2021 – Intervention de Fred Mellier

L’insistance à vouloir une candidature de rassemblement acte de fait deux faiblesses
Celle de la gauche, Celle du PCF,
On ne peut nier ni l’une ni l’autre, c’est une réalité objective qui prend d’une part sa source dans les politiques de renoncement mise en œuvre par les forces réformistes auxquelles nous avons parfois apporté notre appui et également dans une politique d’effacement de notre parti qui a conduit à le dévitaliser dans la population.

Conseil National Non classé Présidentielle 2022

Conférence Nationale 2021 – Intervention de Amar Bellal

je pense que l’évolution du parti sur la question du combat contre le racisme est positive : il ne se contente plus de dénoncer la droite et l’extrême droite, sans rien dire de précis sur certains problèmes bien réels auquels nombre de nos citoyens s’interrogent, et il met un contenu de classe dans ses propositions et son expression contre le racisme.

Conseil National Non classé Présidentielle 2022

Conférence Nationale 2021 – Intervention d’Evelyne Ternant

Un candidat communiste, ce n’est pas pour nous faire plaisir et rappeler au monde que nous ne sommes pas morts. C’est parce que dans la situation de crise multiple et aiguë que nous vivons, la contribution communiste au débat public sur la sortie de crise est essentielle pour trois raisons:
1- remettre la question de la transformation sociale au centre, et faire reculer les divisions identitaires dont se nourrissent et les droites et l’extrême droite,
2-asssocier aux mobilisations des objectifs politiques transformateurs comme nous commençons à le faire sur la pandémie et les vaccins, ou sur l’énergie, ou encore avec les grandes batailles sur l’industrie.
3-refonder la gauche sur un socle d’affrontement avec la logique et les pouvoirs du capital.