Vue d’avion – Pour sortir de la crise actuelle, il faut exiger une soumission incontournable du capital financier aux besoins sanitaires, sociaux et environnementaux de l’Humanité et de la planète