Auteur/autrice : En Avant Le Manifeste

Conseil National

Conseil National des 2 et 3 juillet 2022 Les deux Interventions de Frédéric Boccara

Nous avons donc devant nous une période de contestation radicale, de luttes et de travail sur les idées.Dans la nouvelle situation ni dilution, ni conservation mais novation communiste. En ce sens, il s’agit de reprendre et poursuivre ce qu’ont exprimé les communistes au 38ème congrès et qui tend parfois à être étouffé.Pour l’action, il s’agirait d’appeler à une manifestation pour octobre, pour l’emploi, les services publics, les retraites et une nouvelle démocratie. Nous avons été plusieurs à la proposer. Mais ce n’est pas discuté, alors que ce serait notre responsabilité de CN.

Conseil National

Après le 1er tour des élections législatives: déclaration du Comité Exécutif Nantional du PCF

Le PCF appelle également à créer les conditions de la mobilisation populaire et sociale dès le lendemain du scrutin pour créer les conditions de nouvelles conquêtes sociales, écologistes et démocratiques. De nombreux député·es de gauche en métropole et en outre-mer, avec un plus grand nombre de député·es communistes et des luttes sociales puissantes seront déterminant·es pour agir pour les salaires, l’emploi, la justice sociale et permettre la prise du pouvoir sur l’argent et de nouveaux pouvoirs des citoyen·nes et des salarié·es.

Crises, alternatives, actions

Davos. La globalisation au service d’un nouvel ordre mondial ? Par Bruno Odent dans le journal l’humanité

Les politiques du « quoi qu’il en coûte » mises en œuvres par les banques centrales consistant à arroser les marchés de crédits gratuits sans aucune condition sur leur finalité en termes d’emploi, de formation, d’investissement contre le réchauffement climatique n’ont favorisé qu’un enrichissement phénoménal de quelques oligarques du capital et alimenté une débauche de bulles spéculatives.

Conseil National

DÉCLARATION – « programme partagé » de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale

n se rassemblant pour les législatives, la gauche rend aujourd’hui possible la mise en échec du président de la République et de son programme de casse sociale, la défaite de très nombreux députés de droite et d’extrême droite. La conquête d’une majorité de gauche à l’Assemblée nationale devient possible pour relayer les attentes du mouvement populaire.