Non classé

Le parti a pris la décision importante de tenir un grand rassemblement national pour l’emploi à Paris le 20 Novembre avec Fabien Roussel, précédé d’une semaine d’initiatives dans les régions, départements, localités du 9 au 16 octobre.

Note de synthèse

Lors de l’initiative de novembre, outre les prises de parole, seraient présentées publiquement nos propositions politiques pour l’emploi.

Pour la semaine du 9 au 16 octobre, quelques questions seront bien évidemment portées nationalement, tout en gardant un ancrage territorial, ce sont pour l’instant et sous réserve de changement :

  • la filière automobile, notamment dans les Hauts de France avec une dimension « état des lieux » et une dimension concertation
  • la filière santé en Ile de France : de l’hôpital à l’industrie du médicament, en passant par bien d’autres secteurs/professions
  • l’aéronautique à Toulouse, Le spatial
  • La filière énergie ?

Pour la semaine du 89 au 16 octobre, chacun.e réfléchira à quelle initiative prendre ou proposer et comment ? Sous quelle forme ?

  • L’initiative peut être revendicative : devant la préfecture ou le Medef.
  • On peut aussi, et cela ne s’oppose pas, mais peut mieux marquer le terrain et les esprits, organiser des réunions publiques :
  1. Concertations-mobilisations pour évaluer les besoins d’emploi, de formation.
  2. Nous y mettrions en cause les entreprises et pouvoirs politiques, ainsi que les banques et l’utilisation de l’argent (public, crédit, profits) et désignerions des objectifs
  3. par exemple dans un appel
  4. Nous pourrions y énoncer aussi notre projet de société, aller vers une « Sécurité d’emploi ou de formation, et de revenu »
  5. Porter nos propositions politiques (Conférences nationale et territoriales emploi-formation, transformation productive écologique, droits nouveaux des travailleurs et citoyens, financement, nationalisations, Fonds européen pour les services publics).
  6. Eventuellement dans un appel rendu public (conférence de presse fédérale ?) à la montée le 20 novembre à Paris et à des batailles dans les territoires.

Au total

  • Besoins d’emplois et de formation :
    • Travailleurs.ses, Jeunes,
    • Associations de chômeurs,
    • Associations écologiques
  • Moyens et pouvoirs
    • Travailleurs de l’éducation nationale et/ de la formation permanente, de pôle emploi
    • Travailleurs des banques
    • Services publics financiers et monnaie (impôts, Banque de France, Insee)

Et aussi des personnalités, des intellectuels, des économistes.

La réunion peut déboucher sur un projet et un appel portant les exigences, avec l’organisation des suites, dont la montée à Paris pour le 20 novembre.

Nous pourrions avoir 2 ou 3 appels nationaux

  • Santé-Hôpital-médecine
  • Pôle public du médicament
  • Jeunesse
  • Aéronautique et le spatial
  • Automobile ?
  • Etc .

Voire une pétition sur un ou deux axes (comme les pré-recrutements à l’hôpital).

0 comments on “Le parti a pris la décision importante de tenir un grand rassemblement national pour l’emploi à Paris le 20 Novembre avec Fabien Roussel, précédé d’une semaine d’initiatives dans les régions, départements, localités du 9 au 16 octobre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :