Portrait de Didier Le Reste
Écho des militant·e·s

À propos de la consultation des adhérents du PCF dans la perspective des prochaines élections Régionales

Une semaine avant, la plupart des secrétaires de sections parisiennes ne savaient pas ce qui allait se discuter et les délégués-es à la Conférence ont reçu le jeudi soir pour le samedi le texte d’orientation devant être soumis au débat !! C’est dire si les conditions de préparation de cette Conférence sont contestables et contestées, singulièrement du point de vue démocratique.

Nous reproduisons sur ce blog cet article de Didier Le Reste, adhérent au PCF depuis 1977, section des cheminots communistes de Paris


Ainsi les adhérents du PCF sont appelés à se prononcer par vote sur trois choix dans la perspective des prochaines élections régionales. Il est peu de dire que pour se prononcer objectivement en toute connaissance de cause il convient d’être informé, associé en amont par le débat démocratique, en un mot d’être mis en situation de se prononcer valablement. Force est de constater que cela n’a pas été le cas au point que des militants-es n’ont pas eu connaissance de la tenue de la Conférence régionale. Une semaine avant, la plupart des secrétaires de sections parisiennes ne savaient pas ce qui allait se discuter et les délégués-es à la Conférence ont reçu le jeudi soir pour le samedi le texte d’orientation devant être soumis au débat !! C’est dire si les conditions de préparation de cette Conférence sont contestables et contestées, singulièrement du point de vue démocratique. Les Assemblées générales des sections et des cellules ont été zappées ou le contenu de leurs débats ignoré. La préparation a été confisquée, instrumentalisant le contexte, par quelques élus et dirigeants. L’émotion, sans dire plus, est très forte chez les communistes mis devant le fait accompli. Sans débat préalable, de quoi pouvaient être porteurs les délégués-es à cette conférence ? Alors que nous ne savons pas si les élections se tiendront bien en juin 2021, pourquoi une telle précipitation à faire voter les communistes dans ces conditions ? Convoquée le 16/01/2021 la Conférence décide de faire voter les communistes dès le 28/01/2021 !!?? Pour le coup la démocratie est allègrement piétinée !! Le choix 1 phagocyté par quelques-uns et proposé au vote avec une tête de liste FI ne traite que des questions d’alliance en dehors de toute discussion transparente en matière de candidats, de nombre de places éligibles et surtout de contenu politique du programme à défendre ! Dans ce scénario, le PCF pourrait avoir au mieux deux élus, sans groupe au Conseil Régional, contribuant ainsi à affaiblir le PCF, à son effacement cher à certains-es !! Je pense et j’assume mon propos, ces tripatouillages autour de ces élections ont vocation à préempter la séquence électorale de 2022 !! Ce choix 1 ne tient par ailleurs aucun compte de la place qu’ils occupent et du travail important produit par les élus-es communistes en Ile-de-France (municipalités, départements, agglomérations territoriales, Parlement… ). Dans ce cadre, comment comprendre que la tête de liste à Paris serait tenu par une candidature de la France Insoumise !!! Au-delà des fortes divergences que nous avons avec la FI en matière de choix stratégiques dans la gestion de la Capitale, les dirigeants du PCF qui poussent ce scénario prennent la lourde responsabilité d’hypothéquer à terme le rôle, la place, le poids du PCF à Paris !! Face à ce déni de démocratie, à ce passage en force et comme le report de la consultation n’a pas été accepté, je vote pour le choix 3 pour une candidature communiste soutenue par une véritable campagne permettant un large débat sur les enjeux régionaux, sur nos propositions avec le souci de créer les conditions d’un vrai rassemblement, expurgé des calculs politiciens.

Didier LE RESTE — adhérent au PCF depuis 1977, Section des cheminots communistes de Paris

5 comments on “À propos de la consultation des adhérents du PCF dans la perspective des prochaines élections Régionales

  1. Avatar
    Carro pierre

    Entierrement de cet avis si pcf part sur une liste menée par la FI je.ne voterais pas pour cette liste c est refaire ce que MITTERRAND. A.FAIS AVEC LE PROGRAMME COMMUN CES LE SOUHAIT DE.MELENCHON.SUPPRIMER LE PCF

  2. Avatar

    Adhérent dans le deuxième arrondissement (depuis 1985 et à jour de cotisations) de Paris, je ne suis pas consulté, c’est encore plus simple!
    Christophe Adriani

  3. Avatar

    En France, plusieurs régions vont devoir déterminer leur candidat pour représenter la gauche. Peut on logiquement revendiquer un candidat communiste dans toutes les régions? Ne faut il pas faire des concessions ici pour être sûr d’être suivi ailleurs? Ce qui est regrettable c’est de ne pas associer les militants dans ces choix stratégiques, ou tout au moins, de ne pas diffuser les informations en toute transparence et suffisamment tôt.
    Simple avis de militante de la Région des Hauts de France.

  4. Avatar
    Margarita Josse

    Assez des alliances qui détruisent notre Parti. Je suis pour un candidat qui représente et défend nos valeurs et objectif communistes.

  5. Avatar
    Boudet Pierre

    Respect du 38 ièm congrès refus de cautionner des alliance délétères dont les responsables mettent tout en œuvre pour nous faire disparaître, en particulier JLM, si nous nous alignons derrière lui je n’irai pas voter pour ce populiste mussolinien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :