Éditos Initiatives militantes

Communiqué d’alerte aux communistes – élections régionales d’Ile-de-France, refusons le déni de démocratie, imposons un vrai débat politique

Nous appelons les communistes, si le report de la consultation ne se faisait pas, à ne pas adopter l’option 1 proposé, et à soutenir l’option 3, c’est-à-dire le lancement d’une campagne communiste, seule à même de faire avancer ces idées et le rassemblement, y compris avec le mouvement social, afin de ne pas prédéterminer d’éventuelles alliances.

Les communistes de la Région Ile-de-France sont appelés à voter les 28, 29 et 30 janvier sur des propositions formulées à l’issue d’une conférence régionale tenue le 16 janvier.
Les conditions de tenue, de convocation et de préparation de cette conférence sont contestables, du point de vue démocratique.

Les communistes sont mis devant le fait accompli ! La plupart des communistes d’Ile-de-France viennent à peine de découvrir que cette réunion s’est tenue. Ils ignorent pour l’essentiel qui en étaient les participants, sur quels critères, et dans quelles conditions matérielles le débat, comme les votes, ont eu lieu.

Le vote des communistes est demandé dans des délais dont la brièveté est anormale et peu propice à l’information et au débat nécessaire à la démocratie alors que les élections ne se tiendront (peut-être) qu’en juin, la question de la légitimité de la consultation est posée.

Le choix proposé ne traite que des questions d’alliances, et enfin, il soumettrait les communistes à une tête de liste France Insoumise, laissant entendre que nous n’aurions quasiment pas de différences. Il ne tient pas compte de la place importante des élus  communistes dans la Région (municipalités, département, agglomérations territoriales, parlementaires, …), ni du fait qu’il s’agit de la Région capitale, imprimant une marque forte sur le climat politique national.

Ce ralliement, en rase campagne, va à l’encontre de nos choix de congrès et conditionnerait bien mal l’élection présidentielle.

Ce n’est pas acceptable. C’est un déni de démocratie.

Face aux défis de la terrible crise que vivent nos concitoyen·nes, il y a besoin d’une bataille forte du PCF avec ses propositions, particulièrement pour  l’emploi, la filière sanitaire, les services publics, pour prendre le pouvoir contre le capital sur l’utilisation de l’argent, avec des conférences permanentes pour l’emploi, la formation et la transformation productive écologique couplées à des Fonds régionaux en prise sur le crédit bancaire et sur les entreprises. 

Nous voulons :

  1. Les conditions d’une réelle information et d’un débat démocratique large des communistes doivent être créées, et la date de vote (28 au 30 janvier) doit être reportée.
  2. Une nouvelle conférence régionale doit avoir lieu, à l’issue d’un tel débat.
  3. La campagne du PCF sur ses axes doit commencer, travaillant à la fois le fond et le rassemblement, c’est à cela que nos instances fédérales et régionales devraient s’atteler en priorité
  4. La question de la tête de liste régionale, et des têtes de liste départementales doit faire l’objet d’un débat transparent et argumenté, avec une évaluation de nos positions et des propositions communistes.

5. Nous appelons les communistes, si le report de la consultation ne se faisait pas, à ne pas adopter le choix 1 proposé, et à soutenir le choix 3, c’est-à-dire le lancement d’une campagne communiste, seule à même de faire avancer ces idées et le rassemblement, y compris avec le mouvement social, afin de ne pas prédéterminer d’éventuelles alliances.

13 comments on “Communiqué d’alerte aux communistes – élections régionales d’Ile-de-France, refusons le déni de démocratie, imposons un vrai débat politique

  1. Avatar
    GALLIER Claude

    OUI au choix 3 . Je demande à être contacté par un camarade de la fédération de l’Essonne pour pouvoir voter. Merci.

  2. Avatar
    Morin genevieve

    C’est bien la réponse qu’il fallait opposer à cette pratique qui consiste une fois de plus à mettre les militants devant une decision qui ne permet aucun débat, aucune action autre que celle de servir de petites mains à FI. Non nous n’avons pas 85 %d’axes politiques en commun comme le prétendent certains ! Nous ne pouvons pas nous ranger derrière un mouvement dont le chef de file rêve de nous broyer, oui nous avons voté pour d’autres pratiques. Celles ci appartiennent à un passé détestable.

    • Avatar
      BESSE Daniel

      Les résultats que Mélenchon a fait aux présidentielles , il ne dit jamais qu’il les a obtenu avec les voix du PCF . Ce qui fait qu’ils lui sont attribué et dans la tête des citoyens a la F I . Et le PCF passe sous la table .

    • Avatar
      Mireille POPELIN

      Oui au choix 3 . Assez de ces décisions au sommet. Respectez décisions du congrès

  3. Avatar
    DRON Jean Francois

    On sent qu’il y a de la precipitation. Nos gogo he’s ont le jetons et sont presses de faire avaliser leurtrahison avant que l’ensemble des camarades se réveillent. Quelle gâchis !

  4. Avatar
    Bernard Sengayrac

    Certains camarades n’ont toujours pas surmonté leur échec au dernier congrès. Je ressens cette initiative comme un torpillage de la nouvelle direction, une confiscation du débat sur les présidentielles et une peau de banane sur le chemin d’un.e candidat.e communiste. Je ne suis plus francilien mais je pense que cette initiative de la conférence régionale augure mal de la tenue d’un débat digne et fraternel au sein du parti. Si j’étais encore militant dans les Yvelines j’opterai pour l’option 3.

    • Avatar
      BESSE Daniel

      Certains camarades ne voient les choses que d’un point de vue électoraliste et non politique .

  5. Avatar

    la position de ma cellule; ce qui équivaut au choix 3 que nous n’avons pas reçu toutefois; il faut le faire distribuer et entre en jeu

    La cellule Manin Jaurès Danube du PCF (section du 19eme) déplore tant l’absence d’information que de réflexion et de discussion préalables au vote sur les propositions qui sont formulées.

    Le ralliement de fait qui nous est proposé soit à la FI, soit au PS, non seulement n’épuise pas la liste des possibilités, mais place d’emblée le parti communiste en position basse. Un tel ralliement est de nature à affaiblir notre parti dans un contexte où, au contraire, il reprend de la force et de la clarté. Par là-même, cette option affaiblit le mouvement social.
    Dans un cas comme dans l’autre, rien n’est formalisé par des écrits : il n’y a pas trace d’engagement sur le devenir de nos propositions, ni sur la place respective de chacune des organisations sur la liste des candidats.

    La cellule Manin Jaurès Danube
    Est favorable à un liste d’alliance mettant en relation d’égalité les trois organisations politiques concernées : PCF, FI, PS. Cette configuration est possible puisqu’elle est retenue à Marseille
    Demande que cette proposition soit soumise au vote des communistes dès cette semaine et les semaines à venir
    Demande que le PCF mette en œuvre les moyens dont il dispose pour établir le rapport de forces nécessaire en ce sens, rapport de force qui s’établit sur la longue durée comme dans toutes les luttes
    le 19 janvier 2021​

    Jean-marie Barbier

  6. Avatar
    grange Pierrette

    OUI AU CHOIX 3 LES COMMUNISTES NE SONT LES VALETS DE FI MELENCHON PPREND NOS VOIX ET NOUS MEPRIS SANS NOUS IL N4AURAIT PAS FAIT CE SCORE POUR AUTAIN ELLE AUSSI PREND NOS VOIX ET NOUS IGNORE POUR LE MOINS OU SONT LES COMMUNISTES REVOLUTIONNAIRES ET LAS A LA BOTTE DE FI ALLONS NOUS ENCORE LONGTEMPS SERVIR DE MARCHE PIEDS; DE LA DECMOCRATIE CHEZ NOUS ET LE RESPECT DES ENGAGEMENTS

  7. Avatar
    Michel MICHEL

    D’accord avec cette alerte. Cette façon de procéder mène notre parti à la disparition définitive. Tous les communistes sont concernés car elle ouvre la voie à la continuation de l’effacement au plan national. La référence principale serait un ralliement avec une liste conduite par madame Autain (FI ?. Ensemble ? Big bang ?) dont le comportement en Seine saint Denis (en lien avec celui de FI) laisse augurer du pire au plan régional. En plus j’ai les plus grandes craintes du danger que représente pour nos élus, notre parti, l’extension, dans la foulée, des ingérences étrangères en Seine st Denis à toute la région comme l’évoquait Patrick le Hyaric entre les deux tours des municipales https://patrick-le-hyaric.fr/offensive-finance-usa-93/#comments

  8. Avatar
    Margarita Josse

    Du peu que j’ai pu comprendre, vu le peu d’informations en ma possession, c’est la proposition du camarade Barbier que je trouve la plus équilibrée. Cependant, je remarque et je le regrette, une animosité beaucoup plus grande envers la FI que envers le PS dont les alliances se soldent me semble t-il, souvent par un rôle de porteurs de valises pour le PCF. Maintenant, je ne connais pas exactement le détail des propositions. une simple adhérente

  9. Avatar

    Voici les choix tels qu’ils sont présentés par le secrétaire de section du 19 ème:

    “Deux rassemblements possibles sont aujourd’hui à l’ordre du jour, le premier porté par une majorité de secrétaires fédéraux pour le soutien à la candidature de Clémentine Autain, avec une liste à parité France Insoumise/PCF. Cette option permettrait de construire un premier pôle de rassemblement cohérent avec la nature de nos propositions et à même de pousser à un rassemblement plus large au second tour appuyé sur un pacte de majorité. Une seconde option, qui part des avancées de la majorité parisienne, et qui a la faveur de notre conseil départemental, serait de soutenir la candidature Ile de France en Commun, autour du Parti Socialiste et d’Audrey Pulvar.”

    On admirera l’honnêté et le sens des responsabilités: dans tous les cas, un position basse!
    on voudrait affaiblir notre organisation, et par delà le mouvement social, si nécessaire aujourd’hui qu’on ne s’y prendrait pas autrement

    jean-marie

  10. Avatar
    DECRIAUD JANINE

    A ce jour, 21 janvier, toujours aucune information de mes directions (section et FD). Je surveille scrupuleusement mes mails et SMS… Las, moi qui ne voulais pas entendre parler de FB : je n’ai que cela pour y trouver des éléments de réflexion ; et 1 article misérable de l’HUMA.
    DU JAMAIS VU. Alors que je retrouve avec joie mon Parti à travers la mise en oeuvre de certaines décisions de notre dernier Congrès (réimplantation dans les entreprises entre autres), … résolution sur les élections régionales du CN du 12 décembre… qui n’ont rien à voir avec ce bulletin de vote…encore moins avec ces méthodes !
    D’accord avec une position OFFENSIVE, posture que nous avons adoptée au 38 ème Congrès pour redonner de l’espoir et l’envie de retourner aux urnes délaissées par tant de nos concitoyens
    Jane DECRIAUD, Section de Champigny sur Marne 94

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :