Contributions

En PACA, entrons dans la bataille des Régionales avec toute notre originalité communiste

Pourquoi est-il indispensable, dès maintenant, de susciter pour les élections Régionales 2021 en Paca une orientation basée sur le Manifeste et les prolongements tel que l’Appel à « entrer en campagne » ?

Par Paul HUTTL (Toulon, Var) & Michel PIRROTTINA (Marseille, Bouches-du-Rhône)

Pourquoi est-il indispensable, dès maintenant, de susciter pour les élections Régionales 2021 en Paca une orientation basée sur le Manifeste et les prolongements tel que l’Appel à « entrer en campagne » ?

Réagir pour ne pas subir !

Alors que nationalement l’orientation du PCF aux régionales et départementales est incertaine, voir trouble ; les communistes en Paca sont confrontés à une stratégie inter-régions, portée par des arguments et orientations dont – « Vraiment Ensemble » – est le cœur.

Persister à faire semblant que ça n’existe pas serait une erreur d’appréciation qui génèrerait une sous-estimation de la contre-offensive sur le fond contre le ‘Manifeste’ et le non-effacement du PCF.

Alors que l’ampleur nationale de la constitution de listes sur la base du « Printemps Marseillais », montre qu’une orientation générale basée sur la fausse idée que les identités politiques posent problème au français, et qu’ainsi la solution de la citoyenneté ce serait de faire disparaitre les partis politiques à toutes les élections. Un « Printemps Marseillais », dont il est encore trop tôt de démontrer la nocivité pour la Gauche et les Marseillais.

En fait, l’opération actuelle, c’est la ‘remise’ au goût du jour du « mouvementisme ». Un objet politique non identifiable, piloté par des leaders peu identifiés, qui s’entendent sur un projet basé sur une communication marketing, des contenus réels néolibéraux non dévoilés, valorisant une communication très sociétale sans dévoiler son option politique libérale sur des questions fortes comme : le féminisme, les migrants, la pauvreté, l’écologie, etc.

Sous la mise en œuvre d’associations dites citoyennes, mais qui n’en ont que le nom, qui créent l’illusion, c’est la mise en œuvre d’une déviation pernicieuse de la politique en opposition à une élaboration citoyenne dans et par les luttes agissantes !

Le Projet « Printemps » au 38e Congrès du PCF, qui a été rejeté et battu mais qui a eu un très large soutien chez les élus communistes, avait déjà mis en avant cet objectif qui devient actuel dans les Régionales 2021 en Paca : « comment » se faire élire sans une représentativité du PCF suffisante !

Ne pas oublier qu’avec le ‘Manifeste’, une stratégie et une visée de reconquête ont été proposées aux communistes et que ces derniers l’ont très largement approuvées !

Depuis en utilisant les futures élections Régionales, une autre visée stratégique est opposée par des élus et des dirigeants départementaux, une opération légitimée par la déclaration inconsistante du Conseil National du Pcf pour les régionales. Des élus et des dirigeants départementaux, qui veulent mettre en œuvre leur opération politicienne sans aucun mandat des communistes, ni avec l’accord des instances statuaires !

Le risque d’un désaveu populaire pour ces élections Régionales en Paca est évident.

L’orientation portée par ces élus et ces dirigeants départementaux communistes, qui est de tout faire pour avoir des élus, « quoi qu’il en coûte », pose problème. Cette stratégie politicienne est un paravent à une autre orientation stratégique pour effacer les contenus et par là même les identités politiques. Ainsi cette liste sans étiquette pour les élections Régionales 2021 en Paca va se cacher derrière des soutiens de dites personnalités afin de permettre un effacement politique généralisé vers le ‘mouvement’.

Le ‘mouvement’, Ovni politicien, avec lequel Jean-Luc Mélenchon a pu manœuvrer depuis qu’il a quitté le Parti Socialiste !

Le ‘mouvement’ s’inscrit dans le « Ni Droite Ni Gauche » ! C’est l’abandon du rôle du PCF ! C’est faire jouer l’accompagnement dans le libéralisme !

Si nous en restions là, il serait impossible de permettre aux communistes et aux électeurs pour les Régionales 2021 en Paca de voter pour des candidats porteurs d’une alternative politique. Ensuite ce serait un coup fatal porté à une candidature communiste PCF aux présidentielles pour offrir à la France une visée et des projets pour combattre ici et maintenant le Capital et ses relais.

L’aboutissement aux régionales du 20 Juin 2021 de ce type de liste autour de la seule idée du « Tous Ensemble » sans partis et sans projet partagé, dans plusieurs régions, sonnerait le glas de la candidature communiste en 2022 et de députes Pcf élus sur des propositions communistes.

Cela ne resterait pas sans conséquences sur l’orientation du prochain congrès, avec la révision du 38e Congrès, à seulement trois mois après et avant les présidentielles 2022 ! Il faut en faire beaucoup avant la Conférence Nationale du 10 avril et le vote interne du 9 mai, des échéances qui peuvent permettre de redonner la parole aux communistes ! (Conseil National avec ses réunions des 30 janvier, 13 mars, 3 juillet).

En plus il est probable que la réponse populaire aux élections Régionales de juin 2021 soit un rejet de telles opérations politiciennes, se traduisant par une abstention laissant les mains libres à la Droite et à Macron !

5 comments on “En PACA, entrons dans la bataille des Régionales avec toute notre originalité communiste

  1. MARIE FRANCE NARDOT

    tout à fait d’accord avec l’analyse. Il ne s’agit pas de gagner les élections, il s’agit de convaincre qu’une autre politique est possible en dehors du capitalisme et pour cela il faut être clair sur le fond et avancer les idées réellement anticapitalistes

    • VENEL gérard

      Je découvre abasourdi cette déclaration car j’ignore tout de la stratégie Inter-régions portée par « Vraiment Ensemble ». Je souhaiterais recevoir des informations à ce sujet.
      Pour ces élections régionales, je ne crois pas qu’il faille balayer d’un revers de main le fait d’avoir des élus à la Région, porteurs de nos orientations. Compte-tenu des forces du PCF, comment faire sans alliances? Evidemment tout dépendra du contenu de ces alliances et de la place qu’y tiendra le PCF avec son projet et ses candidats.
      A ce jour les militants de base ne sont pas beaucoup informés. Nous avons reçu ce matin la déclaration des 6 fédérations PCF déplorant le choix d’EELV de ne pas s’inscrire dans un large rassemblement. Et après que propose-t-on?
      Je crois urgent de demander que les adhérents soient beaucoup plus informés et qu’une consultation soit organisée pour connaître leurs choix.

    • Avec quel pognon? En voilà une question qu elle est bonne ?

  2. BOUY Claude

    Lors du 38ème Congrès de notre Parti, une stratégie et une visée de reconquête ont été proposées aux communistes avec le « Manifeste », et ceux-ci les ont très majoritairement approuvées.
    Depuis, certains responsables et élus communistes ont poursuivi leur activité contre les orientations et les décisions du congrès, et pour le retour aux politiques qui ont conduit à l’effacement et à l’affaiblissement du parti, s’affranchissant ainsi des règles de vie démocratiques de notre bien commun.
    Dans cette période qui précède les élections régionales – quelle en sera la date ? – , ils opposent une autre visée stratégique que celle adoptée majoritairement au congrès, par la mise en oeuvre d’une opération politicienne, avec dans notre région PACA une liste sans étiquette, se cachant derrière des soutiens de dites personnalités, conduisant à un effacement politique généralisé au bénéfice du « mouvement » aux mains de J.L. Mélenchon.
    C’est l’abandon du rôle et de la place de notre parti !
    Cette opération se fait sans aucun mandat des communistes de PACA, ni avec l’accord des instances statutaires.
    Tout doit être fait pour empêcher cette liste anonyme, une liste sans parti et sans projet partagé,et pour que les électeurs puissent voter pour des candidats communistes clairement identifiés.
    Les porteurs du « Manifeste  » du Var, des Bouches du Rhône, des Alpes de haute provence, ont décidé de faire connaître la situation aux communistes de PACA, et ont rédigé l’appel donné en pièce jointe: faisons le connaître largement auprès de nos camarades adhérents du parti, de même que la déclaration du Conseil départemental du var.
    Claude BOUY – Secrétaire de la Section de La Valette du PCF

  3. Federation VAR PCF

    DECLARATION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL PCF VAR
    Le Conseil départemental du PCF du Var réuni le 18 janvier 2021, a débattu de la prochaine campagne des élections régionales.
    Nous affirmons leur importance dans le contexte d’une crise économique, financière et sanitaire d’une brutalité inédite et les objectifs humains, sociaux et économiques que les forces sociales et politiques de la gauche, de l’écologie et de la transformation sociale peuvent s’assigner pour que la région dans le cadre de ses compétences aide enfin la population de Paca à mieux vivre.
    Nous sommes en accord avec la déclaration du CN du 12 décembre et les travaux de la commission nationale Région.
    Nous considérons que ces forces doivent viser à se rassembler en allant à cette occasion au-delà des ententes de sommet du passé qui n’ont conduit qu’à accumuler les désillusions et les échecs.
    Il s’agit que ces élections, notamment par l’arrivée de nombreux élus communistes, contribuent au recul de la précarité, du chômage, du manque de formation, dont le capitalisme prédateur est responsable et favorisent l’action pour l’emploi – par la sécurité de l’emploi et de la formation -, la culture, les loisirs, les transports, le climat, l’environnement, aux progrès de la démocratie et la participation des habitants à l’élaboration des politiques régionales.
    Notre volonté est de prolonger et de consolider au travers des décisions du conseil régional l’action des salariés à l’entreprise, des citoyens dans la sphère publique en rupture avec les politiques du pouvoir Macronien, de la droite, de l’extrême droite et des grands groupes capitalistes.
    C’est donc autour de mesures audacieuses et de dispositions destinées à les financer, permettant d’amorcer un changement de civilisation que le rassemblement peut se réaliser.
    Dans ce cadre, nous pensons que le PCF a un rôle original à jouer en raison même de son ambition d’aller vers une société nouvelle dépassant le capitalisme.
    C’est aussi pour cela que la population de notre région gagnerait à élire un grand nombre de conseillers présentés par le PCF.
    Chaque formation de la gauche et de l’écologie doit se présenter aux électeurs pour ce qu’elle est, la démocratie ne peut qu’y gagner, mais leur union ne peut être utile et efficace que si elle s’appuie sur des objectifs de transformation en faveur du plus grand nombre.
    Ces élections posent aussi la question de la souveraineté des communistes, pour que leur parti ne se transforme pas en un mouvement impulsé par un ou quelques « chefs » agissant hors des instances du PCF.
    Il nous faut donc être très attentif au respect de nos règles de fonctionnement et de nos prises de décision.
    C’est notamment pour cette raison que la Fédération du Var du PCF regrette que le Comité Régional n’ait pas été réuni régulièrement, que la Conférence Régionale, émanation des communistes, n’ait pas été réunie en amont pour effectuer un choix de stratégie et travailler sur les propositions.
    La souveraineté des communistes et l’autonomie de notre parti sont ici en jeu !
    Aussi, la fédération du PCF Var souhaite que la Conférence Régionale du 24 janvier adopte une déclaration offensive avec des propositions fortes sur la base de celles de la Commission Nationale Région, de façon qu’apparaisse clairement une véritable alternative à En Marche, à la droite et à l’extrême droite.
    Nous souhaitons également que toutes les fédérations soient impliquées étroitement dans le processus de décision de notre parti et de discussion avec les partenaires.
    Nous entendons que les Conseils Départementaux doivent également se prononcer sur l’ensemble des questions.
    Cette même fédération entend interpeller la Direction Nationale du PCF afin que celle-ci apporte ses propres réflexions et ses propositions pour que la souveraineté des communistes au sein de leur parti soit respectée.
    Le Conseil Départemental PCF VAR La Valette le 18 janvier 2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :