Conseil National Contributions

Il faut agir et être dans l’action pour défendre l’industrie électronucléaire.

Il y a une grosse bataille à mener pour empêcher la fermeture des réacteurs d’une part et pour donner un avenir à l’industrie nucléaire, 3ème industrie en France, d’autre part.

Intervention CN du 12 juin 2020 – Valérie Gonçalvès

La programmation Pluriannuelle de l’énergie qui arrête la politique énergétique de la France pour les 10 ans à venir est lancée par la publication récente de son décret. A part de grand principe sur l’électricité qui passe par le développement des ENR et la baisse du nucléaire, elle ne comporte pas de volet industriel en tant que tel et manque d’ambition sur les enjeux climatiques. Sur les ENR, leur développement pèse fortement sur les ménages, la facture s’élève déjà à plus de 121 milliards payés par prélèvement sur la facture des ménages, il ne se dessine aucune filière industrielle française, la plupart des matériaux sont importés aggravant l’empreinte carbone.

Quant à la baisse du nucléaire, elle va se traduire par la fermeture de 14 réacteurs dont les 2 de Fessenheim, un déjà fermé l’autre le sera fin juin. C’est un désastre industriel et à contre sens de ce qu’il faut faire pour lutter contre le réchauffement climatique, l’électricité en France étant décarbonée à plus de 90 %. Globalement même s’il n’y aura pas de fermeture de centrales en tant que telle mais des arrêts de réacteurs cela aura des incidences importantes sur les territoires en termes économiques et d’emplois. La filière s’appuie sur un large tissu industriel plus de 3000 entreprises françaises dont 80 % de PME et ETI (Ent. Taille Intermédiaires) qui travaillent aussi pour d’autres grandes filières industrielles comme l’aéronautique, automobile, chimie, sidérurgie… donc beaucoup d’entreprises qui sont concernées.

Il y a une grosse bataille à mener pour empêcher la fermeture des réacteurs d’une part et pour donner un avenir à l’industrie nucléaire, 3ème industrie en France, d’autre part. Cela passe par la construction de nouveaux réacteurs que nous devons défendre. Aussi, je vous rappelle que tous les scénarios du Giec inclus le nucléaire pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est un point d’appui.

Des emplois, un savoir-faire, la sécurité d’approvisionnement sont en jeu. Je vous laisse imaginer si l’hiver prochain un black out arrivait nous privant d’électricité et les conséquences que cela aurait. Il faut élever notre voix. Et ne pas rester frileux sur la question du nucléaire civil, c’est un atout majeur pour réindustrialiser notre pays, pour lutter contre le réchauffement climatique et décarboner les autres secteurs de notre économie, il faudrait que tous les communistes en soient persuadés. A nous de donner le ton y compris avec des potentiels alliés écologistes à gauche. Il faut agir et être dans l’action pour défendre l’industrie électronucléaire. Elle reste une des réponses immédiates au scénario catastrophe d’une ampleur sans précédent de la crise climatique, mettons le sur la table et débattons en !

1 comment on “Il faut agir et être dans l’action pour défendre l’industrie électronucléaire.

  1. Avatar
    Boussard Alain

    Entièrement d’accord avec cette analyse.
    Au niveau de la com, pour être bien compris par le plus grand nombre, je crois qu’il faut partir de 2 postulats: nécessité de répondre aux besoins énergétiques du pays et lutter contre le réchauffement climatique (*). OK pour développer les énergies renouvelables, mais en montrer à la fois l’intérêt et surtout les limites.
    Je pense qu’il faut travailler notre com sur la politique énergétique qui aujourd’hui est loin d’être efficace. Tant qu’on renvoie l’image de pronucléaires invétérés, un peu butés, on est inaudibles.

    (*)dont les risques encourus sont sans commune mesure avec les risques du nucléaire.D’ailleurs, la quasi totalité des victimes du nucléaire habitaient Hiroshima et Nagasaki. Mais quand on parle danger du nucléaire, la plupart des français pensent nucléaire civil. At-on déjà vu des actions des anti nucléaires devant un site abritant les bombes atomiques ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :